Le J.C. de Lilou

 Le journal capillaire - info sur les cheveux


Coucou les gens,
Ici, je vais vous parler de mes cheveux, pour que vous ayez une idée plus claire de ce à quoi ils ressemblent.

J'ai la chance d'avoir des cheveux qui, en fonction des traitements, de la durée depuis mon dernier shampoing, du temps qu'il fait et de la une du Bild (les germanophiles peuvent facilement comprendre pourquoi ce journal me fait parfois dresser les cheveux sur la tête), peuvent être 2a, 2b, 2c ou 3a, c'est à dire de "ondulations lâches le long de la chevelures" à "grosses boucles lâches en anglaises", en passant par tous les degrés intermédiaires. Et ça, c'est plutôt cool parce que ça laisse pas mal le champ libre à la créativité.

Après niveau couleur, ils sont majoritairement châtains foncés. Mais au soleil, on peut parfois y apercevoir des reflets dorés ou roux, voire gris. Tout ceci est entièrement naturel puisque je ne me colore pas du tout les cheveux et je n'utilise aucun henné, pas même neutre. Je tiens d'ailleurs à profiter de la tribune qui m'est offerte ici, pour remercier officiellement mes parents et leurs aïeux, dont les efforts en terme de sélection génétique et capillaire, me donnent aujourd'hui une chevelure au sujet de laquelle je ne complexe pas. Pour le reste, on s'expliquera au prochain repas de famille.

Au niveau longueur, la pointe du V m'arrive actuellement au creux des reins. Mais il n'en a pas toujours été ainsi. Enfant, je les avais très longs, jusque vers mes six ans. Mais mon coté garçon manqué qui craint des cheveux a eu raison de ma mère (et de moi aussi) et je les ai faits couper au carré comme c'était la mode en 1990. Puis, à partir de dix ans, c'est la catastrophe existentielle, que certains experts appellent aussi l'adolescence. Période déjà naturellement difficile pour beaucoup d'entre nous, qu'on s'empresse d'empirer par nos choix désastreux. Résultat, des cheveux coupés courts "comme Mylène Farmer" qui m'ont très vite laissée désenchantée (roooohhhh, la blague de merde. Je m'excuserai bien si j'étais sûre de ne plus jamais recommencer. Malheureusement, je ne peux pas vous le garantir). Vite blasée d'être appelée "Jeune homme", j'ai décidé de me laisser pousser les cheveux en même temps que les seins. La transformation fût relativement efficace. Et me voilà, donc aujourd'hui devant vous, avec mes cheveux longs, et mes tentatives d'en faire quelque chose.

Mais trêve de bavardages, passons au photos :

En 1985 -86                                             Puis en 1988  


Ensuite c'est le trou noir...


Jusqu'à aujourd'hui

Août 2010


Septembre 2010


Octobre 2010



Le même jour, avant et après brossage :


Petite mise à jour du 21 janvier 2011. La dernière fois je vous avais parlé de mon historique, mais j'avais complètement zappé la partie soin. Après avoir fait acte de contrition, je viens ici pour réparer mon erreur.
Donc, je fais relativement simple, vu qu'il n'y a pas de coloration, exit tout ce qui est henné et soin spécifique.
Niveau shampoing, je tape dans la gamme de la marque bio allemande Lavera. J'alterne celui pour cheveux fins au lait d'orange et celui anti-pellicullaire (oui, j'ai le cuir chevelu fragile qui réagit facilement) au lait de bleuet. Tous les deux sont d'une redoutable efficacité, celui à l'orange donnant un volume du feu de dieu, et celui au bleuet élimine les pellicules et calme les gratouillis en un ou deux shampoings à peine.

Par contre, il y a le soin des boucles qui demande un petit peu d'attention. En effet, si les cheveux franchement crépus ont besoin de nourriture ET d'hydratation, pour les boucles lâches et les anglaises c'est surtout l'hydratation qui prime. Bien sur nourri le cheveux reste important, mais des cheveux trop nourris vont être lourds et les boucles se détendent. 

Donc, pour l'hydratation, je me fait un AS à base de lait d'avoine à chaque shampoing + un masque Yaourt+miel toutes les 2 à 4 semaines suivant le besoin.
Pour la nourriture, je fais parfois des bains d'huile quand le besoin s'en fait sentir (cheveux cassant, trop légers et qui fourchent facilement). Sinon, je préfère mettre quelque gouttes d'huile dans mes soin hydratant, en général, 1/2cc est ma dose magique. Privilégiez les huiles légères, moi j'utilise surtout l'huile de noix de macadamia et l'huile de coco ou le monoï. Je garde l'huile d'olive pour les traitement de fond.

Voilà, pour finir, quelques photos de mes cheveux depuis la dernière fois :

Novembre 2010

Décembre 2010




 Janvier 2011 (au réveil, pas encore brossés/peignés)

Février 2011

 Le 26 mai 2011 :

Petite mise à jour, puisqu'il y a des changements dans ma routine. Ben en fait, le changement c'est que je n'ai plus vraiment de routine. En effet, mes cheveux ont la fâcheuse tendance de s'habituer au moindre traitement, et au bout de deux ou trois essais, un produit miraculeux devient catastrophique. Je suis passée au bio depuis environ un an maintenant, et je commence à mieux voir ce dont mes tifs ont besoin.  J'ai laissé tombé l'avoine devenue trop riche, je ne l'utilise plus que de temps en temps, en masque avec du miel. Les HV de monoï et surtout de macadamia sont devenues mes huiles de préférence, mais toujours en couche légère car ils ont besoin de plus d'hydratation que de nourriture. Je teste avec le plus grand plaisir le beurre de cupuaçu, une plante cousine du cacao, qui sent le chocolat trop cuit, mais qui fait des miracles dans mes cheveux et sur ma peau (pour combien de temps ?) J'ai également commencé à faire, depuis la semaine dernière, mes propres shampoing solides à base de sodium cocoyl isethionate, plus doux que son cousin le sodium coco sulfate, ainsi que de l'après-shampoing solide à base de beurre de cacao, cupuaçu et d'huile de macadamia. Mais trève de blabla, place aux photos de ces derniers mois :

Mars 2011



Avril 2011



















Mai 2011


Le 8 mars 2012 :

Houlà ! Presque un an sans vous parler de mes tifs ici. Bon, j'en profite que la question de ma routine m'a été posée par misscooldu75 sur Youtube pour vous faire ici un petit bilan des soins que j'utilise et des résultats.

D'abord, les soins non réguliers. Ceux là, je les faits quand je vois que mes cheveux en ont besoin, soit parce qu'ils sont trop secs, ou trop fragiles, ou qu'ils manquent de ressort :

  • En fine couche pour discipliner mes cheveux : Baume cupuaçu-monoï sur cheveux secs ou mouillés
  • En bain d'huile de temps à autre : Huile Végétale de macadamia ou de coco. Éventuellement mélangée à du miel et de l'eau. Je laisse un bain d'huile seule poser une nuit et le masque au miel 2h
  • En masque aussi de temps en temps : Masque yaourt-miel (pas encore d'article, c'est prévu. Ombellin a fait quelque chose d'approchant avec son masque fromage blanc et miel) posé entre 30minutes et 2h.


Mes soins réguliers (1 fois par semaine avec le shampoing) :


Voilà donc en quoi consiste ma routine, qui au final, n'est pas super routinière. Mais les résultats sont là.

2011 :

Juin



Juillet



Août



Septembre



Octobre



Novembre



Décembre



2012 : 

Janvier



Février






  • leah-21 le 21 janvier 2011 02:33
Aaaah une brunette à l'honneur, quelle plaisir, ça change ! :)

  • Lilou_Masquée le 21 janvier 2011 09:45
Merci Leah. C'est vrai qu'on est un peu les laissées pour comptes des cheveux sur internet. Pourtant, j'ose le dire ici, les châtains foncés et les bruns, c'est beau ! 
Et en plus avec les bouclettes, je te raconte pas comment que je suis une outsider !

  • Eva le 26 janvier 2011 11:02
* Moi je suis fana des cheveux bruns et en plus bouclés comme les tiens ça fait super joli! J'aime beaucoup les reflets que tu as obtenu sur la photo de novembre 2010!
 
  • Lilou_Masquée le 26 janvier 2011 11:18
Merci Eva. Oui, les reflets du mois de novembre sont jolis mais malheureusement pas naturels. Si j'ai bien quelques rares reflets roux qui peuvent se voir au soleil, là c'est surtout dû à mon halogène qui me sert d'éclairage pour les photos de nuit (c'est à dire l'hiver sous nos latitudes nordiques) et qui fait une lumière légèrement jaune.

  • Anonyme le 26 mai 19h22
Ils sont vraiment magnifiques, c'est rare maintenant de voir quelqu'un laisser ses cheveux naturels sans les colorer ou les lisser ou je ne sais quoi... 

  • Lilou_Masquée le 26 mai 22h10
Merci Anonyme. Oui, je n'ai jamais vu l'intérêt de les changer. Je les aimes bien comme ça en fait.
Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

  1. Aaaah une brunette à l'honneur, quelle plaisir, ça change ! :)

    RépondreSupprimer
  2. * Moi je suis fana des cheveux bruns et en plus bouclés comme les tiens ça fait super joli! J'aime beaucoup les reflets que tu as obtenu sur la photo de novembre 2010!

    RépondreSupprimer
  3. Ils sont vraiment magnifiques, c'est rare maintenant de voir quelqu'un laisser ses cheveux naturels sans les colorer ou les lisser ou je ne sais quoi...

    RépondreSupprimer
  4. Merci Anonyme. Oui, je n'ai jamais vu l'intérêt de les changer. Je les aimes bien comme ça en fait.

    RépondreSupprimer
  5. Vous avez un poids assez constantet vous avez de magnifiques cheveux!

    RépondreSupprimer
  6. Whouah quelle chevelure de rêve! J'aime tout: Tes boucles, ton épaisseur, ta couleur... Superbe!

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour;)
    Tout d'abord félicitation pour les soins apportés à tes cheveux, vu le résultat çà inspire;)
    Il faut avouer que tu as de très beaux cheveux cependant j'ai une question:
    Fais tu des couleurs au henné ou est ce tes cheveux qui changent de couleur selon la luminosité de l'endroit?
    Autre question: Combien de temps as tu attendue pour obtenir cette longueur(je te pose la question principalement parce qu'une personne me raconte qu'elle as attendue trois ans pour la même longueur)?
    Ps: J'ai à peu de choses près les mêmes cheveux que toi;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Alors, d'abord, merci ;)

      Ensuite, pour te répondre, je ne fais aucune couleur, pas même de henné neutre d'ailleurs. C'est juste la luminosité qui fait varier ma couleur d'une photo à l'autre.

      Pour la longueur, je ne saurais pas te répondre avec précision, vu que la dernière fois que j'ai eu les cheveux courts, j’avais 11 ans, et que je ne les ai pas recoupés vraiment court depuis. Mais disons qu’en entrant en 6ème, j'avais une coupe à la garçonne, et qu'en 3ème ils étaient assez longs (mais à l'époque, je ne m'en préoccupais pas vraiment, donc impossible de te dire quelle était leur longueur exacte). Donc oui, je dirais dans les 3 ou 4 ans pour passer d'une coupe garçonne à la taille.

      Voilà, j'espère avoir pu te répondre. Passe un bon week-end.

      Supprimer
  8. Merci;) bonne inspiration pour la suite du blog;)
    Problème de quelques cheveux blancs, c'est pourquoi, j'envisage, (même si j'adore mes cheveux naturels)de tester le henné dessus.
    Autrefois, j'ai possédée à 10ans, des cheveux longs en dessous des fesses et après çà était salon de coiffure souvent= cheveux courts à mi-longs.
    Depuis quelques années, j'ai abandonnée le chimique et le coiffeur, je m'inspire de ce blog mille et une coiffures ainsi que d'autres bio aussi que tu connait certainement(le jardin d'Isa&no, mille et une boucles, le blog du cheveu, etc...)
    Ce qui est intéressant sur celui-ci, c'est la grande diversité de coiffures;)
    Bonne continuation à toi et ton équipe;)

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Lilou,
    Je te proposes de venir si tu le souhaites bien entendu, faire une petite visite à mon blog et d'y laisser un éventuel commentaire dessus:
    Je te remercie d'avance et à bientôt,
    Mon blog sur blogger:
    Journal capillaire de pousse de mes cheveux:
    Nathalie:)

    RépondreSupprimer
  10. Tu as des cheveux vraiment magnifiques ! C'est tellement beau des cheveux bouclés et longs qui ne passent pas au lissoir :-)

    RépondreSupprimer